Message

Message de l’examinateur

Le 8 avril 2013, l’Ordre des métiers de l’Ontario a ouvert ses portes en tant qu’organisme d’autoréglementation indépendant conduit par l’industrie, et a commencé à accueillir des membres.

La création de l’Ordre a été un important jalon pour les métiers, les gens de métier et les employeurs qui les embauchent. L’un des objectifs premiers était de donner aux gens qui travaillent dans les métiers spécialisés le pouvoir de prendre des décisions sur les questions qui les concernent.


Qu’est-ce que je vais examiner?

Impartialement et en toute indépendance à l’égard à la fois du gouvernement de l’Ontario et de l’Ordre des métiers, je vais, conformément au mandat qui m’a été confié, examiner des aspects précis des activités de l’Ordre. Il s’agit :

  • De mettre au clair et d’améliorer les modalités selon lesquelles l’Ordre prend des décisions sur les questions liées aux champs d’exercice des métiers et la façon dont ces champs d’exercice soutiennent les objectifs de la Loi de 2009 sur l’Ordre des métiers de l’Ontario et l’apprentissage (LOMOA) qui a conduit à la création de l’Ordre.
  • D’examiner le processus et les critères utilisés pour le classement ou le reclassement des métiers comme à accréditation obligatoire ou volontaire.

Pour chacun de ces aspects, on m’a demandé de fournir au ministre de la Formation et des Collèges et Universités une analyse, des conseils et des recommandations, et de le faire en consultation avec l’Ordre.

Je m’appuierai dans cette tâche sur l’obligation faite à l’Ordre de servir et de protéger le public et sur ses objets et fonctions prévus par la LOMOA.

C’est un privilège pour moi de diriger cet examen et on m’a donné 12 mois pour le mener à bien.

Voici quelques-uns des principes que je considère comme importants pour me guider dans mon travail.

L’examen sera :

  • indépendant;
  • fondé sur des politiques : il identifiera les défis et les possibilités, et cherchera des solutions;
  • éclairé par des recherches et des données probantes;
  • ouvert et transparent;
  • participatif : il utilisera les connaissances et l’expérience des intervenants, des membres de l’Ordre ainsi que celles des apprentis et des compagnons.
  • Le processus sera interactif. Les idées seront testées au fur et à mesure. Il ne devrait pas y avoir de surprises.

Pour en savoir plus sur la tâche qui m’est confiée, veuillez consulter le cadre de référence de l’examen.


Comment pouvez-vous participer?

Je me ferai un plaisir de m’entretenir avec les organisations et les personnes qui ont des idées et des propositions au sujet des aspects couverts par le cadre de référence.

Je ferai tout mon possible pour que les personnes souhaitant participer et contribuer à mon examen aient l’occasion de le faire.

L’information sur la progression de mon travail vous sera communiquée sur ce site Web. Je vous encourage donc à le consulter souvent pour des mises à jour


Que va-t-il se passer à présent, et après

  • En premier lieu, je veux m’informer davantage sur l’Ordre des métiers et les questions que nous examinerons selon le cadre de référence.
  • J’ai réuni, pour me soutenir dans cet examen, une petite équipe de spécialistes en politiques issus de la fonction publique et de l’Ordre des métiers. L’équipe sera dirigée par Samantha Anderson, qui a une longue expérience de la fonction publique, du Ministère et de l’Ordre des métiers. Samantha travaillera en étroite collaboration avec moi dans la gestion de l’examen.
  • Nous établirons un processus visant à faire participer les intervenants auprès de l’Ordre. Nous composerons une série de questions en fonction du cadre de référence, lesquelles seront prêtes d’ici à plusieurs semaines. J’espère que la phase des réponses par écrit sera lancée avant la fin de l’année. Elle se poursuivra au début de 2015. Les intervenants auront un délai suffisamment long pour fournir leurs réponses (7 ou 8 semaines).
  • Une fois la phase des réponses écrites terminée, je voudrais rencontrer les intervenants qui souhaitent me parler directement sur les points majeurs soulevés dans leurs réponses écrites, à condition que ces points se rapportent au cadre de référence.
  • La période de consultation orale auprès des intervenants se terminera au printemps 2015. Il y aura ensuite une période d’évaluation et de recherche des possibilités d’améliorer les politiques, les lignes directrices, les règlements et les processus décisionnels de l’Ordre en ce qui concerne les aspects entrant dans le cadre de référence.
  • La dernière phase de l’examen, qui consistera à rédiger le rapport et les recommandations, débutera à la mi-2015.

Avec votre aide, mon examen permettra à l’Ordre de continuer à exercer un leadership dans le domaine des métiers et de l’apprentissage – en mettant en équilibre les besoins des employeurs, des employés, des apprentis, de l’économie et du public.

J’attends avec intérêt vos idées au cours des prochains mois.


Tony Dean

Dans cette section :

 

Pour en savoir davantage :