À propos de l'examen

Cadre de référence

Pour l’examen des enjeux touchant les champs d’exercice et le classement/reclassement des métiers

Le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à soutenir l’Ordre des métiers (l’Ordre). Dans le cadre du plan de l’Ontario pour l’année 2014 (« Des possibilités pour tous : un plan d’investissements et d’emplois pour l’Ontario »), la première ministre a pris l’engagement électoral suivant :

« Afin de soutenir la réussite de l’Ordre des métiers lors de sa seconde année d’existence, nous nommerons un conseiller spécial pour examiner le processus des demandes d’inscription à l’Ordre et la portée de la pratique des métiers visés, y compris leur mise en application. Lors de notre revue, nous imposerons un moratoire quant à l’agrément obligatoire de nouveaux métiers. »

Étant donné ses compétences et son expérience et après un examen soigneux et approfondi, Tony Dean a été nommé examinateur par la lieutenante-gouverneure en conseil.

L’Ordre a été fondé dans le but de donner aux gens de métiers qualifiés une voix et un certain contrôle sur leurs propres industries. L’analyse, les conseils et les recommandations de l’examinateur soutiendront le succès de l’Ordre à long terme et contribueront à moderniser le système des métiers spécialisés en Ontario. Ils aideront également à maximiser l’efficacité de l’Ordre dans la poursuite de ses objets, dans l’exercice de ses fonctions, ainsi que dans la prestation de son devoir de servir et de protéger l’intérêt public en vertu de la Loi de 2009 sur l’Ordre des métiers de l’Ontario et l’apprentissage (LOMOA).

Pour en savoir davantage »

 

Foire aux questions

Quel est le but de l’examen?

Le but est de favoriser le succès de l’Ordre des métiers de l’Ontario au cours de sa deuxième année de fonctionnement. Suivant les commentaires formulés par des gens de métier, l’Ontario a nommé Tony Dean pour un examen des questions concernant :

  • le champ d’exercice des métiers;
  • le processus et les critères utilisés par les comités d’examen pour le classement ou le reclassement de métiers comme à accréditation obligatoire ou à accréditation facultative.

La portée de l’examen confié à M. Dean se limite à ces parties précises du mandat de l’Ordre.

Foire aux questions plus »